Tonneins - VGA : je t’aime... moi non plus

Écrit par Jonathan Biteau

4C69AC1E C1BD 46E0 AC6B D8866ACF9A50

En tant que dirigeant d’entreprise installée dans la pépinière Eurêka, j’étais invité aux vœux de Val de Garonne Agglomération (VGA) le 25 janvier dernier. En effet, la compétence économique étant dévolue aux intercommunalités, la pépinière d’entreprises de Tonneins est gérée par VGA. Cette soirée des vœux m’amène à vous faire partager quelques réflexions sur Val de Garonne Agglomération.

La relation entre Tonneins et son intercommunalité est complexe. Je fais partie de ceux qui considèrent que Tonneins aurait dû intégrer le Confluent plutôt que VGA. On ne refera pas l’histoire malheureusement, cependant les choix du passé nous éclairent sur la situation présente : Tonneins a raté son lycée général, sa sortie d’autoroute et sans doute son intercommunalité. Il pourrait y avoir débat sur le bassin de vie tonneinquais : partagé entre l’Aiguillonnais et le Marmandais. Il ne peut y avoir débat sur les avantages d’être la ville-centre de son intercommunalité. Au Confluent, Tonneins, ville-centre, aurait pu conserver toutes les centralités et avantages institutionnels inhérents. Aujourd’hui, Tonneins, commune parmi les autres au sein de Val de Garonne perd ses services publics et voit diminuer les permanences des partenaires institutionnels : Pôle Emploi, la CAF, la Mission locale, la boutique de gestion, les chambres consulaires, l’Adie et tant d’autres… En revanche, les citoyens tonneinquais sont gracieusement invités à se rendre à Marmande pour nombre de démarches. Aujourd’hui plus qu’hier, et sans doute moins que demain…

J’entends souvent dans les discours du Maire de Tonneins, 1er Vice-Président de VGA, qu’il y a deux villes-centres dans cette intercommunalité. Outre que cela exaspère tous les élus communautaires, ce concept relève tout simplement de la fiction. Tonneins a-t-elle réussi à obtenir un pôle de VGA sur la commune comme il nous était promis ? Non. Est-il prévu qu’une antenne de la Maison de l’Economie soit installée à Tonneins ? Non. Quelle ville tire son épingle du jeu sur les pôles multimodaux des gares SNCF et sur le plan Action Cœur de Ville ? Marmande et pas Tonneins. Et la cerise sur le gâteau : la Manufacture que Dante Rinaudo et Daniel Benquet annonçaient racheter en 2015 ( Actu.fr ). 4 ans plus tard, aucun achat réalisé et surtout aucun projet en vue.

Il n’y a qu’une seule ville-centre au sein de Val de Garonne Agglomération et elle s’appelle Marmande. C’est pourquoi il y a un véritable sentiment de défiance des Tonneinquais à l’égard de VGA et il est tout à fait compréhensible. J’ai donc écouté avec beaucoup d’attention le discours de Daniel Benquet lors des vœux. Le Président de VGA a rappelé sa volonté de travailler en partenariat avec la Métropole bordelaise pour bénéficier de l’attractivité de ce territoire. Même si j’ai des doutes sur cette stratégie, si elle fonctionne, je suis persuadé que ce sera dans l’intérêt exclusif de Marmande et pas du bassin tonneinquais. Cette crainte a été confirmée par le souhait de Daniel Benquet de nouer des liens avec le territoire Réolais et le Sud-Gironde. Pourquoi pas ? Je tiens tout de même à signaler au Président de VGA qu’il y a d’autres intercommunalités voisines avec qui on peut travailler, certes pas forcément en Gironde. Je sens le tropisme girondin, territorial et peut-être politique, qui touche le maire de Marmande en ce moment. Je le comprends tout à fait, j’ai vécu 2 ans à Bordeaux, c’est une très belle ville avec un maire d’une qualité rare.

Pourtant, je voudrais adresser ce message au Président de Val de Garonne Agglomération : il est louable de penser à nos voisins Girondins, à condition de ne pas oublier vos administrés Tonneinquais. 

Jonathan Biteau